Villejuif
19 juillet 2021
Clermont-Ferrand
19 juillet 2021

Animalerie, élevage de poissons modèles (poisson-zèbre, Danio rerio). Ce poisson téléostéen est devenu un modèle important en biologie, et surtout en génétique du développement, à cause de sa petite taille (4-5 cm à l'âge adulte), de sa fécondité (plusieurs centaines d'oeufs/femelle/jsemaine) et surtout de la totale transparence de ses oeufs et embryons (développement externe). Enfin, d'un point de vue génétique, c'est un très proche cousin des mammifères, et son génome est séquencé. UPR2197 Développement, évolution et plasticité du système nerveux (DEPSN) 20040001_0171

21 novembre 2022

9h-10h : conférence introductive sur ” Les grandes avancées et enjeux de la biologie au 21ème siècle” par Catherine Jessus

10h-11h : Epigénétique et cancer par Céline Vallot

11h12h : Bioéthique par Hervé Chneiweiss

12h-13h30 : Pause

13h30-14h30 : Production cellules immunitaires

14h30-15h30 : modèle : plumga eoiseaux

16h30-17h30 : Evolution et intéraction avec microorganismes

Conférence introductive

LES SCIENCES DU VIVANT, UNE RÉVOLUTION EN MARCHE. Comment de grandes découvertes et concepts novateurs jaillissent d’approches et technologies nouvelles.

La conférence se veut un voyage à travers les grandes découvertes, les nouveaux questionnements et les promesses portées par les sciences biologiques de ce début du XXIe siècle : origines et histoire de la vie, immensité et diversité du monde vivant, notamment microbien, décryptage des génomes, soi et non-soi, intelligence collective, cerveau humain, vivant et environnement, etc. Parce qu’ils sous-tendent ces grandes avancées, les progrès technologiques majeurs de ce début de siècle seront présentés. Enfin, on ne saurait aborder ces tournants actuels sans les illustrer par quelques exemples d’innovations scientifiques issues de ces nouvelles connaissances.

Conférencière

Catherine Jessus / 14/11/19 / Paris / Jussieu /Paloma Laudet /

Agrégée de sciences de la vie et de la terre et directrice de recherche au CNRS, Catherine Jessus a mené des travaux de recherche aux États-Unis et en France. Elle a dirigé le Laboratoire de biologie du développement à Paris puis l’Institut des sciences biologiques du CNRS. Elle dirige une équipe de recherche sur la division des cellules reproductrices femelles. Elle a découvert des voies de signalisation qui éclairent la biochimie de la division cellulaire, les effets non-génomiques des stéroïdes et la plasticité des réponses cellulaires. Elle a dirigé la rédaction d’un livre grand public sur les avancées actuelles des connaissances en biologie*, et publié différents écrits de politique de la recherche et d’histoire des sciences.

* Etonnant Vivant, Découvertes et Promesses du XXIe siècle. CNRS Éditions.

Conférences thématiques

Conférence thématique « Epigénétique et cancer chez l’homme »
Amphi Burg de l’Institut Curie

Conférencière
Céline Vallot, Directrice de recherche CNRS, Laboratoire de dynamique de l’information génétique : bases fondamentales et cancer

Conférence thématque « Bioéthique » (Amphi Burg de l’Institut Curie)

Conférencier
Hervé Chneiweiss, Directeur de recherche CNRS, Laboratoire de neurosciences Paris-Seine

Visites de labos

Laboratoire Physico-chimie Curie
« Production cellules immunitaires » par Jean-Léon Maitre

Institut de biologie physico-chimique (IBPC)

«Epigénétique / Mécianismes d’adaptation et lutte biologique »
Lionel Navarro, Institut de biologie de l’Ecole Normale Supérieure (IBENS)

« Evolution et interaction avec microorganismes »
Marie-Anne Felix, Institut de biologie de l’Ecole Normale Supérieure (IBENS)